Bureau d'une blogueuse

Comprendre nos tarifs ?

Je suis à mon compte depuis 2006, (oui j'avais déjà une autre société) , et chaque année j'entends que mes prix sont exorbitants au moins une fois ! Je peux comprendre que le temps de création peut-être une notion abstraite, alors je vais essayer de rendre tout cela plus concret.

 

Chaque projet est unique et demande un devis personnalisé, mais vous avez tout de même besoin de vous faire une idée de prix afin de savoir si celui-ci est réalisable et si votre budget vous le permettre !

Pas de problème, nous avons décortiqué un peu le sujet !

Il faut tout d’abord comprendre que dans le monde du design graphique il n’y a aucune grille tarifaire prédéfinie, comme pour chez certains professionnels. Dans notre métier ce n’est pas le cas et c’est même impossible.

 

"Notre métier consiste à faire du sur-mesure, tout comme un architecte qui va vous réaliser un devis personnalisé car vous ne voulez pas la même maison que votre voisin".

 

Les tarifs sont calculés selon divers critères qui peuvent varier selon les agences et les projets demandés.

« Chacune de vos demandes est différente et nécessite un nombre d’heures personnalisé, comme tout professionnel, seul un devis détaillé nous permet de fixer le prix d’une prestation ».

 

Voici notre méthode de calcul :

Tarif / jour(*) × Nombre de jours

+ Cession des droits(*)

+ Charges

+ Amortissement des frais d’achat des logiciels, matériels (imprimante, ordinateur), maintenance serveur.

= Tarif de la prestation

 

C’est pour cela qu’une agence Strasbourgeoise ayant 10 salariés et 10 ans d’expérience aura un tarif plus élevé qu’une jeune agence située à la campagne et n’ayant que 1-2 salariés, ou encore un indépendant ».

 

Le tarif jour :

Il varie selon l’expérience, 250€ pour un débutant et jusqu’à 500€ pour un DA expérimenté. 

 

Cession des droits d’auteur :

Les réalisations graphiques sont considérées comme des œuvres et s’inscrivent dans le cadre de la propriété intellectuelle. Le créateur (ou l’agence) en détient donc les droits d’auteur. Pour céder au client le droit de reproduire la création (l’œuvre), le graphiste ou (l’agence) doit réaliser une cession de droits d’exploitation précisant dans quels espaces et pour quelle durée l’œuvre peut être reproduite (En droit : Article L 131-2 et L131-3 du code de la propriété intellectuelle). Il doit figurer sur l’acte de cession certaines mentions obligatoires pour que celui-ci soit valide. Il convient donc de préciser le plus clairement possible :

- Les droits cédés (représentation, reproduction, traduction…)

- La délimitation du domaine d’exploitation quant à l’étendue (diffusion papier, diffusion sur Intranet, sur Internet, édition de luxe, édition de poche…)

- La destination (usage privé, prêt public, cours par correspondance, lecteurs d’un club…) de cette exploitation ;

- Le lieu (étendue géographique de la cession, pour Internet, ce sera le monde entier);

- La durée (la cession ne peut être illimitée.